II. Alternatives à l'enregistrement du streaming des webradios


 

Progrès technique aidant, il est aujourd'hui possible de trouver des alternatives à l'enregistrement du streaming des webradios. Il s'agit du podcasting, du source file downloading et du social music downloading.

 

A. Le podcasting

 

 

Outre le « streaming » des webradios, une nouvelle technologie a fait son apparition sur la planète des loisirs numériques : le « podcasting ». Dérivé des mots iPod (le célèbre baladeur numérique d’Apple) et broadcast (diffuser en anglais), celui-ci consiste à mettre en ligne des fichiers audio (on parle de podcasts audio) ou vidéo (on parle de podcasts vidéo) légalement téléchargeables. D'où le mot podcast, qui désigne un fichier prévu pour être légalement téléchargé et transféré sur un baladeur numérique (un lecteur MP3 pour le podcast audio, un lecteur MP4 pour le podcast vidéo).


Ici, plus question donc d’utiliser Audacity, JetAudio, Radio Solo ou tout autre logiciel de capture pour enregistrer une émission ou une chanson : le fichier est déjà prêt à l’emploi et téléchargeable sous forme de MP3, RAM, AAC, MOV ou tout autre format audio ou vidéo ; il suffit alors de le lancer avec son lecteur habituel ou de le transférer sur votre MP3 ou MP4 pour l’écouter ou le visionner.

 

Plusieurs sites hébergent aujourd’hui des tonnes de fichiers à écouter (les podcasts audio) ou à regarder (les podcasts vidéo) et surtout à télécharger légalement (voir le chapitre Annuaire des podcasts). Ces fichiers couvrent des sujets aussi divers que la musique, les émissions radiophoniques ou télévisées, les interviews, les séminaires, etc.

 

Enfin, des logiciels spécialisés, appelés podcatchers (agrégateurs de podcasts), ont été édités pour les récupérer, parmi lesquels :

  • Noopod (http://www.noopod.com/), mon préféré. Dans une interface ergonomique, intuitive et sans fioritures, sa version 3.0.3 intègre la panoplie complète de l'internaute moderne : téléchargement de podcasts audio et vidéo, téléchargement de fils d'actualités RSS, lecture du streaming des vidéos de Dailymotion et du Web, etc. Le plus impressionnant, c'est qu'il n'a jamais raté un seul podcast de France Culture ou France Inter, les radios auxquelles j'ai le plus d'abonnements aux podcasts (par comparaison, Juice et HappyFish  m'en rataient beaucoup, ce qui me poussa à les abandonner pour garder Noopod).

 

Pour les tutoriels des agrégateurs de podcasts, voir : http://www.aidewindows.net/podcast.php

 

Pour créer podcasts et autres vidéoblogs, voir :


Pour en savoir plus sur cette salutaire alternative, voir :

 

B. Le source file downloading

 

 

J'entends par cet anglicisme l'opération qui consiste à télécharger le fichier source du flux diffusé en différé, comme les archives audio non podcastables, c-à-d non disponibles sous forme de podcasts.

 

Parvenir à récupérer ce fichier relève souvent d'un parcours du combattant eu égard non seulement aux obstacles techniques (l'URL du fichier source est parfois difficile voire impossible à trouver...) mais encore au bon programme capable d'un tel exploit à moindres frais (les logiciels capables de le faire sont quasiment tous payants).

 

NetTransport est l'un de ces chevaliers blancs (voir chap. Comment télécharger une archive audio non podcastable?).

 

C. Le social music downloading

 

 

J'entends par cet anglicisme de plus l'opération qui consiste à récupérer le streaming des réseaux de musique communautaire comme Deezer et consorts.

 

Comme pour les vidéos de YouTube et consorts, on assiste aujourd'hui à l'avènement de nouveaux utilitaires de capture des flux audio de ces réseaux. Celui qui défraie actuellement la chronique, c'est Free Music Zilla.  A noter également TubeMaster++.

 

 


Bookmark and Share
Commentaires : 2
  • #2

    mustapha (lundi, 02 mars 2015 21:12)

    qsq il ya PRqoi Le sITE NACCEPte pas mon entrER

  • #1

    claire (lundi, 08 août 2011 22:00)

    bravo et merci infiniment pour ce mode d'emploi clair et intelligent.