https://www.bastamag.net/

Basta !

« Nous sommes une start-up anarcho-communiste » : Coopcycle auto-organise les coursiers à vélo ()
Face aux Deliveroo et autres Uber Eats qui se développent dans le secteur de la livraison de repas à domicile, des coursiers à vélo s'auto-organisent dans de nombreuses villes européennes avec la volonté de maîtriser leurs conditions de travail. Ces différentes initiatives cherchent à se coordonner autour de Coopcycle, une plateforme coopérative qui propose un logiciel de mise en rapport entre clients, commerçants et livreurs à vélo. Son utilisation est soumise à une charte de principes intégrant la (...) - Inventer / , , , ,
>> Lire la suite

Lettre d'Emmanuel Macron : rien sur les 80 à 100 milliards d'évasion fiscale par an ()
La fiscalité est le premier des quatre sujets que détaille Emmanuel Macron dans sa lettre adressée le 13 janvier aux Français. Avant même que le grand débat national voulu par le gouvernement ne s'ouvre ce 15 janvier, l'orientation est donnée : « Nous ne pouvons, quoi qu'il en soit, poursuivre les baisses d'impôt sans baisser le niveau global de notre dépense publique ». Or, la lettre ne mentionne à aucun moment l'évasion et la fraude fiscale, alors même qu'une lutte efficace en ce domaine est primordiale (...) - En bref / ,
>> Lire la suite

« Cela va vraiment être très violent » : des agents de Pôle emploi réagissent aux sanctions contre les chômeurs ()
La loi sur « la liberté du choix de son avenir professionnel » (sic), votée en septembre dernier, avait prévenu : les contrôles sur les chômeurs allaient se durcir. Mais personne ne s'attendait à ce que les sanctions prévues contre les demandeurs d'emplois soient si rudes, y compris les agents de Pôle emploi. Annoncées fin décembre par un décret publié au journal officiel, ces sanctions prévoient de rogner, voire de supprimer les indemnités chômage pour des rendez-vous manqués, des offres d'emploi refusées, (...) - Résister / , , , , ,
>> Lire la suite

Manifestation nationale en faveur d'une justice de qualité pour toutes et tous ()
Adopté en première lecture, le projet de loi de programmation 2018 - 2022 pour la justice doit de nouveau être examiné par les députés à partir de ce mardi 15 janvier. Nombre d'acteurs du monde judiciaire estiment que ce projet sacrifie la qualité du débat judiciaire, l'accès de tous à la justice, les libertés individuelles et les droits de la défense dans une course aveugle à la productivité et aux économies d'échelle. Une manifestation nationale est prévue à Paris ce mardi. Nous relayons ici l'appel de (...) - ça bouge ! / , ,
>> Lire la suite

Un an après #Metoo, le monde du travail demeure-t-il une « zone de non droit » en matière de violences sexistes ? ()
La lutte contre les violences sexistes et sexuelles semble avoir bien du mal à s'étendre au monde du travail. Avec une femme sur cinq victime de harcèlement sexuel au travail, les entreprises vont-elles rester une « zone de non droit » ? Si les confédérations syndicales se sont emparées du sujet et formulent de nombreuses propositions, les employeurs ne semblent pas pressés de combattre ces violences, d'autant qu'ils sont peu sanctionnés lorsqu'ils les couvrent. Les ordonnances travail prises en 2017 (...) - Décrypter / , , , , , ,
>> Lire la suite

Un gendarme condamné pour l'usage d'une grenade sur la ZAD de Sivens ()
Le 8 janvier 2019, un gendarme a été condamné à six mois de prison avec sursis pour avoir grièvement blessé une manifestante opposée à la construction d'un barrage à Sivens (Tarn). Le militaire de 49 ans comparaissait à la chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Toulouse pour « violences volontaires ayant entraîné une ITT de 15 jours avec arme par personne dépositaire de l'autorité publique ».
Le 7 octobre 2014, ce membre du Peloton de surveillance et d'intervention (PSIG) d'Albi tente (...) - En bref / , ,
>> Lire la suite

Un fonds d'investissement porte plainte contre Droit au logement ()
Alors même que 896 000 personnes sont privées de logement personnel, la France compte plus de trois millions de logements vacants selon l'Insee. Soit un million de logements vides de plus par rapport à 2008 ! C'est dans ce contexte que l'association Droit au logement a décidé, le dimanche 6 janvier, de réquisitionner un immeuble de près de 10 000 m2, vacant depuis plus d'un an, situé au 122-126 rue Château des Rentiers (sic) dans le 13e arrondissement de Paris.
Cet immeuble est la propriété du groupe (...) - En bref / , , ,
>> Lire la suite

À la « Maison des femmes » de Saint-Denis, les victimes de violences reprennent le contrôle de leur vie ()
Elles ont subi tous types de violences, ont besoin de conseils en matière de contraception ou d'IVG. Comme beaucoup, elles auraient pu se perdre dans les méandres du système de soin, en être découragées, rester isolées. Mais elles ont rencontré la Maison des femmes, une structure unique créée en 2016, qui réunit tous les professionnels sur un même lieu. Au fil des entretiens avec médecins, psys ou travailleuses sociales, des groupes de parole, ateliers et séances de sport, les femmes y libèrent leur (...) - Inventer / , , , ,
>> Lire la suite

Quand l'avenir d'une centrale à charbon permet un véritable débat sur la transition écologique ()
À Cordemais, en Loire Atlantique, les travailleurs de la centrale à charbon sont à nouveau en grève. Ils demandent un sursis au gouvernement qui prévoit de fermer les dernières centrales à charbon de l'hexagone en 2022. Ce sursis doit leur laisser le temps de peaufiner leur projet de transition vers une centrale à biomasse (lire notre article sur le sujet). Soutenu par les élus locaux et la direction d'EDF, ce projet de transition nommé « Ecocombust » ne fait cependant pas l'unanimité côté citoyens. (...) - En bref / , , , ,
>> Lire la suite

A Bayonne, nouvelle route migratoire, l'impressionnante solidarité des habitants malgré les carences de l'État ()
La route de la Libye et de l'Italie étant coupée, de plus en plus de migrants arrivent en Europe via le Maroc et l'Espagne. Certains passent ensuite par le Pays Basque. En deux mois, 2500 réfugiés ont déjà transité par un centre d'accueil ouvert à Bayonne. La démarche, d'abord spontanée, bénéficie désormais du soutien de la mairie. L'État a quant à lui exercé des pressions sur les chauffeurs de taxi ou les compagnies d'autobus, en exigeant notamment l'identité des voyageurs. Basta ! a passé la nuit du 31 (...) - Résister / , , , ,
>> Lire la suite