https://www.bastamag.net/

Basta !

« Nos mains ne peuvent vous applaudir, mais elles continueront à vous nourrir » : des paysans aux côtés des soignants ()
Des hôpitaux, des Ehpad et des associations d'aide aux plus démunis ont été approvisionnés, ce 3 avril, par des dizaines de paysannes et de paysans en Ardèche et dans la Drôme. Voici le texte qui expose la démarche de ces paysans solidaires.
Le gouvernement semble avoir découvert la précarité des soignants, projetés en première ligne d'un combat et d'une prétendue ‘"guerre'". « Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l'orage » disait Jaurès.
Mais cette précarité n'est en rien une découverte (...) - ça bouge ! / ,
>> Lire la suite

Pas de quarantaine pour la démocratie ()
Partout en Europe, la menace épidémique devient une excuse pour limiter les libertés. En France plusieurs mesures d'exception adoptées le 19 mars sont très controversées. En Hongrie, le gouvernement de Viktor Orbán vient de démettre le Parlement de ses pouvoir et donne au Premier ministre la possibilité de gouverner par décrets. Des élus européens et des activistes appellent à l'action.
La pandémie de coronavirus appelle une réponse urgente et ambitieuse. Des mesures doivent être prises pour sauver des (...) - ça bouge ! / , , ,
>> Lire la suite

Au lieu de sauver le capitalisme, il est urgent d'inventer une autre économie ()
Pour répondre à la vaste crise économique qui s'annonce suite à la pandémie, les gouvernements vont injecter de l'argent, beaucoup d'argent. Mais faut-il vraiment porter secours à l'économie capitaliste, interroge Benoît Borrits, animateur de l'association Autogestion. Non, répond-il, il faut une économie démocratique, où les travailleurs ont du pouvoir. Tribune.
La crise sanitaire a imposé le confinement de la population qui induit une chute spectaculaire de la production. Les États multiplient les mesures (...) - Débattre / , , , , ,
>> Lire la suite

« Ce gouvernement de premiers de cordée révèle son absolue ignorance de ce que représente le travail des autres » ()
Enseigner à distance n'est pas une sinécure, au contraire de ce que semblent croire certains membres du gouvernement. Cécile Boulaire, maître de conférences à l'université de Tours, réagit aux propos insultants de Sibeth Ndiaye et raconte comment elle tente de compenser un peu la rupture pédagogique liée au confinement.
Depuis 10 jours, en tant que directrice de département et de filière universitaire, je me dois de relayer à mes collègues les injonctions, toujours plus pressantes, en faveur de la « (...) - Témoignages / ,
>> Lire la suite

« Certains enfants ne croisent plus aucun adulte de la journée » : l'ardu travail de la protection de l'enfance ()
Comment se passe le quotidien confiné des quelque 300 000 enfants placés sous la protection de l'Aide sociale à l'enfance ? Qu'ils soient en foyer, en famille d'accueil, ou chez eux, leur situation est tendue. Tout comme celle des professionnels qui les accompagnent, qui redoutent l'augmentation des violences à domicile et le manque de travailleurs sociaux pour faire fonctionner les structures.
Hugo, 10 ans, a passé ses premières semaines de confinement tout seul, chez lui. Il a bien un grand frère, (...) - Résister / , , ,
>> Lire la suite

Dépister le virus : comment l'Allemagne réussit à tester cinq fois plus qu'en France ()
Une meilleure anticipation, moins d'hésitation et de perte de temps ainsi qu'un maillage de grandes et moyennes entreprises en capacité de produire des tests, expliquent la capacité de l'Allemagne à dépister plus massivement le covid-19 qu'en France. Explications.
Tous les pays n'ont pas limité les tests du coronavirus aux seules formes sévères, comme l'a fait la France. L'Allemagne est souvent citée pour sa stratégie de dépistage beaucoup plus massive. Le pays compte près de 73 000 cas enregistrés de (...) - Décrypter / , ,
>> Lire la suite

Journal d'un Covid+ : « J'ai retrouvé le goût, le goût de me battre contre l'incurie du gouvernement » ()
Pierre, atteint du coronavirus, évoque les conditions dans lesquelles il l'a contracté et le dégoût que lui inspire le gouvernement.
Fin janvier : Un ami parisien dont le fils vit en Chine dans le Yunan, me raconte les premières mesures de confinement mises en place dans ce pays. J'ai du mal à y croire et me dis que pour qu'un pays autant tourné vers le commerce en vienne à prendre de telles décisions, la maladie doit être dangereuse. Je mets cela sur le compte de mon côté alarmiste, parce que (...) - Témoignages / ,
>> Lire la suite

« Ce qui est inédit, c'est que la plupart des gouvernements ont choisi d'arrêter l'économie pour sauver des vies » ()
De quoi la crise du coronavirus est-elle le nom ? D'un déséquilibre écologique, d'une nouvelle façon de penser le risque, d'un grand effondrement annoncé ? Qu'a-t-elle de véritablement inédit ? L'historien des sciences Jean-Baptiste Fressoz répond à quelques idées reçues sur le sujet. Entretien.
Basta ! : Peut-on considérer le coronavirus comme une crise d'ordre écologique ?
Jean-Baptiste Fressoz [1] : Le changement climatique et la crise environnementale sont suffisamment graves, il n'est pas nécessaire (...) - Décrypter / , , , ,
>> Lire la suite

La psychiatrie au temps du Covid-19 : l'hôpital se replie, une solidarité confinée s'organise ()
Ne pas sortir de sa chambre, limiter les interactions humaines… Ces règles pour lutter contre le coronavirus doivent aussi s'appliquer dans les hôpitaux psychiatriques, où le soin passe avant tout par l'humain. Comment font-ils ? Récit par Mathieu Bellahsen, psychiatre dans un secteur hospitalier de région parisienne. Son service a déjà plusieurs cas de Covid-19.
Depuis bientôt quinze jours, les équipes de psychiatrie, les patients et leurs familles ont du s'adapter à la situation nouvelle qu'impose (...) - Débattre / ,
>> Lire la suite

Pourquoi la France tarde-t-elle à pratiquer un dépistage massif du coronavirus ? ()
D'abord hostile à un dépistage massif du coronavirus, pourtant recommandé par l'OMS, le gouvernement a fait évoluer sa position. Préparer la levée du confinement nécessite de tester en masse pour éviter une seconde phase de contamination. Problème : comment surmonter l'actuelle pénurie et le manque de moyens industriels pour pratiquer des tests plus nombreux ?
Tester, tester, tester. C'est la consigne donnée, depuis mi-mars, par le président de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom (...) - Décrypter / , , ,
>> Lire la suite