http://www.amnistie.ca/sinformer

Amnistie Internationale | Communiqués de presse

Il faut libérer immédiatement les défenseurs des droits humains (lun., 27 janv. 2020)
Communiqué international - En réaction à l’arrestation de plus d’une dizaine de militants, notamment des membres et des employés d’Amnistie internationale Népal, dont le directeur Nirajan Thapaliya et les anciens présidents Charan Parsai et Rajan Kuikel, le directeur pour l’Asie du Sud à Amnistie internationale Biraj Patnaik a déclaré : « Les autorités népalaises doivent libérer immédiatement et sans condition nos employés et nos sympathisants, ainsi que les autres militants détenus uniquement pour avoir exercé leur droit aux libertés d’expression et de réunion pacifique.
>> Lire la suite

Liban. Le nouveau gouvernement doit immédiatement refréner les forces de sécurité après une fin de semaine de violences (Fri, 24 Jan 2020)
Communiqué international - Au moins 409 manifestants blessés dans les affrontements entre manifestants et forces de sécurité à Beyrouth les 18 et 19 janvier. Les forces de sécurité ont tiré dans le but de blesser et ont blessé grièvement des manifestants à la tête, au visage, au menton et à la bouche. Au moins trois manifestants ont été touchés directement à l’œil par des balles en caoutchouc.   Deux manifestantes ont déclaré que des policiers les avaient menacées de viol.
>> Lire la suite

RDC. Un an après l’arrivée au pouvoir de Félix Tshisekedi, l’insécurité et l’impunité continuent de mettre en péril les droits humains (Fri, 24 Jan 2020)
Communiqué international - Un an après l’arrivée au pouvoir du président Félix Tshisekedi, l’insécurité et l’impunité continuent d’entraver la progression des droits humains en République démocratique du Congo (RDC), a déclaré Amnistie internationale le 24 janvier 2020.
>> Lire la suite

Une « génération perdue » d’enfants rohingyas n’aura nulle part où aller (Fri, 24 Jan 2020)
Communiqué international - Saad Hammadi, chargé de campagne sur l’Asie du Sud   Alors que le monde célèbre la Journée internationale de l’éducation le 24 janvier 2020, près de cinq millions d’enfants grandissent au Bangladesh sans avoir accès à l’éducation. Non seulement les 4,3 millions d’enfants bangladais qui n’ont jamais vu l’intérieur d’une salle de classe, mais aussi les 500 000 enfants rohingyas confinés dans les camps de réfugiés à Cox's Bazar.
>> Lire la suite

La « réduction de la violence » doit signifier que les civils seront tous épargnés (Fri, 24 Jan 2020)
Communiqué international - Dans le cadre des négociations entre les États-Unis et les talibans afghans au sujet d’une réduction de la violence, les deux camps doivent s’engager à respecter les lois de la guerre et à mettre fin à toutes les attaques contre les civils, a déclaré Amnistie internationale le 24 janvier 2020. La semaine dernière, des représentants des États-Unis et des talibans afghans ont entamé des négociations à huis clos à Doha, au Qatar, visant à parvenir à un accord sur des niveaux de « réduction de la violence » dans le conflit en Afghanistan.
>> Lire la suite

Le bilan des manifestations s’alourdit alors que les forces de sécurité reprennent leur violente répression (Thu, 23 Jan 2020)
Communiqué international - Le bilan s’élève à 600 morts depuis octobre et 12 homicides ont été commis cette semaine. Des informations confirment la reprise du recours à des balles réelles et à des grenades fumigènes pour tuer des manifestants. La vague d’intimidation, d’arrestations et de torture se poursuit.
>> Lire la suite

Une juridiction internationale ordonne à l’État de protéger les Rohingyas (Thu, 23 Jan 2020)
Communiqué international - En réaction à la décision de la Cour internationale de justice (CIJ), qui a ordonné au Myanmar le 23 janvier 2020 de prendre des « mesures conservatoires » pour prévenir des actes de génocide envers les Rohingyas, Nicholas Bequelin, directeur régional d’Amnistie internationale, a déclaré :
>> Lire la suite

Il faut libérer immédiatement et sans condition l’avocat défenseur des droits humains Tito Magoti (Tue, 21 Jan 2020)
Communiqué international - Le maintien en détention de l’avocat défenseur des droits humains Tito Elia Magoti et de son coaccusé Theodory Giyani, arrêtés pour des charges fallacieuses de crime organisé, possession d’un programme informatique conçu dans le but de commettre une infraction et  de blanchir de l’argent, est un affront pour la justice et une manœuvre flagrante visant à faire taire ceux qui critiquent le gouvernement en les maintenant derrière les barreaux, a déclaré Amnistie internationale, alors que les deux hommes ont été déférés devant le tribunal le 21 janvier 2020.
>> Lire la suite

Il faut accorder la priorité absolue à l’urgence climatique (Tue, 21 Jan 2020)
Communiqué international - Les décideurs qui participent au Forum économique mondial à Davos cette semaine doivent transformer notre système économique en se désengageant de l’industrie des combustibles fossiles d’ici la fin de la décennie afin d’éviter un chaos climatique, ont indiqué dans une déclaration Amnistie internationale et d’autres organisations de défense des droits humains, ainsi que des groupes majeurs de défense de l’environnement, des droits du travail et de la justice sociale.
>> Lire la suite

Il faut mettre un terme au harcèlement et aux poursuites judiciaires visant des membres de l’opposition (Mon, 20 Jan 2020)
Communiqué international - Amnistie internationale appelle les autorités thaïlandaises à cesser d’instrumentaliser les procédures judiciaires pour intimider et harceler les dirigeants et les membres du parti Future Forward, alors que la Cour constitutionnelle rendra son jugement le 21 janvier 2020 dans le cadre d’une affaire judiciaire qui pourrait entraîner la dissolution du parti et la poursuite en justice de ses dirigeants.
>> Lire la suite