mer.

21

août

2013

La contre-attaque de Captvty : les faiblesses de la mise en demeure d'e-TF1

Depuis un an, Guillaume, l’éditeur de Captvty, a reçu trois mises en demeure adressées par des chaînes TV différentes. Objectif : mettre Captvty hors service. Alors que le problème juridique posé est de savoir si les logiciels de catch-up TV sont légaux ou pas, les auteurs de ces menaces se sont égarés au point de plaquer sur le site Captvty.fr les principaux griefs autrefois faits au magnétoscope en ligne Wizzgo. Sans discernement.

Preuve flagrante de leur méconnaissance du fonctionnement du logiciel Captvty. Un égarement qui vide de son sens le fondement juridique de la mise en demeure d'e-TF1 et qui cause l'irrégularité des recours exercés auprès d'OVH et de PayPal afin que ces sociétés rompent avec l'éditeur de Captvty. Explications.

 

>> Lire la suite.