dim.

24

nov.

2013

Pote Emploi a lancé une plateforme d'aide aux jeunes chômeurs défavorisés

Trois jeunes diplômés de grandes écoles viennent de créer un service communautaire similaire à Pôle Emploi pour aider les jeunes sans diplômes ou issus de milieux défavorisés à trouver un emploi. Ou à bien choisir leurs études supérieures. Un projet qui mérite des encouragements et le soutien du Portail de la gratuité.

Gare au lapsus ! L'un s'appelle Pote Emploi, l'autre Pole Emploi. L'un est accessible sur www.pote-emploi.fr, l'autre sur www.pole-emploi.fr. La paronymie flagrante entre les deux services en ligne n'est pas le fruit du hasard. Et pour cause : Pote Emploi s'est assignée la même mission que son illustre prédécesseur. Mais avec une philosophie différente.

Difficile de parler de cette philosophie sans faire de parallèle avec l'articulation entre l'école et sa « fonction latente de reproduction sociale » théorisée par Pierre Bourdieu dans les Héritiers, la Reproduction et la Noblesse d'Etat. Le sociologue et philosophe y  explique pourquoi les jeunes issus de grandes écoles ont facilement accès au marché de l'emploi et intègrent — majoritairement — les grands corps de l'Etat ou occupent les postes à haute responsabilité pour constituer  — comme leurs parents, qui les ont précédés dans ces écoles — l'élite sociale. Et perpétuer ainsi l'ordre établi.

 

C'est pour apporter une pierre à l'édifice de lutte contre cette forme d'inégalité sociale que Pote-Emploi a été lancé par trois ex-étudiants issus de grandes écoles :  Juliette Simon (HEC), l'initiatrice du projet, Félicia Robert (ESGms), la chargée de communication,  et Antoine Chatelain (HEC & Sciences Po), le chargé de relations avec les institutions.

 

« Je viens du bon milieu, j’ai fait un bon lycée, puis une bonne prépa et enfin HEC. Plus j’ai avancé, moins les gens qui m’entouraient avaient des profils différents. Moi, j’ai tout pour y arriver, c’est facile de se laisser porter. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Dans certaines banlieues par exemple, les jeunes n’ont pas accès à la même information, ils ne savent pas forcément que les prépas ou les grandes écoles existent. Il faut changer cela », déclare Juliette Simon dans les colonnes d'Elle

 

Concrètement, il s'agit de mettre en relation les étudiants et travailleurs issus de milieux favorisés avec les lycéens, étudiants ou jeunes chômeurs de milieux défavorisés. Les premiers coacheront les seconds en leur prodiguant les enseignements reçus dans les grandes écoles en matière d'emploi : orientation vers les «bonnes» filières, connaissance du marché, rédaction de CV et lettres de motivation, préparation à l'entretien d'embauche, etc.

 

Un coup de main aux jeunes moins favorisés et moins diplômés

 

La mission consiste à trouver des bénévoles qui vont «donner un coup de main aux jeunes moins favorisés et moins diplômés en passant une heure par mois au plus sur Pote-emploi.fr», comme l'explique Félicia Robert dans un clip (voir infra). Et de poursuivre : «Si tu as moins de 25 ans, si tu es étudiant ou si tu travailles, inscris-toi et deviens pote.»

 

 « Il suffira d’entrer le nom d’un métier, et nous nous chargerons de mettre l’internaute en relation avec trois "potes" qui l’exercent et seront disposés à en parler. Ce sera possible aussi pour les études. Et les potes se donneront aussi des coups de mains sur les CV, la préparation aux entretiens d'embauche [...] », confie, pour sa part, Juliette Simon au webzine Elle.fr. Avant de confesser sur Melting Book :  « La première chose que l’on nous a apprise, ce ne sont pas les connaissances mais l’importance du réseau, de la carte de visite ! »
 

De par la mise en relation avec les acteurs du marché de l'emploi qu'il suscitera, Pote Emploi est assurément un tremplin vers la création de réseaux qui devraient permettre, à terme, aux jeunes défavorisés de trouver plus facilement un emploi qu'ils ne l'auraient fait tout seuls. C'est en tout cas une initiative à encourager au moment où Pôle Emploi peine à gérer l'afflux de demandeurs d'emploi et où les gouvernements successifs peinent à inverser, crise économique et mondialisation aidant, la courbe du chômage.

 

 

Site : http://www.pote-emploi.fr/

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Juliette Simon (mardi, 14 janvier 2014 15:29)

    Merci pour ce super article sur Pote emploi, que je n'avais pas vu mais qui est vraiment très bien documenté et bien construit (avec des références particulièrement à propos sur la reproduction sociale ;)).