mer.

02

oct.

2013

MOOC : lancement de france-universite-numerique.fr

[Màj le 04.10.2013]

 

Lever de rideaux, aujourd'hui, de France-Universtité-Numérique, la plateforme officielle du ministère de l'Enseignement supérieur dédié aux Mooc. A partir de janvier 2014, des universités pilotes y mettront gratuitement leurs cours à la disposition du public. Une inscription  à compter du 28 octobre  est obligatoire pour activer son espace numérique de travail.

Il aura fallu plusieurs années pour que la France rattrape son retard en matière de MOOC. De l'anglais massive online open courses, cet acronyme désigne les cours massifs ouverts en ligne que les universités américaines ont été les premières à lancer en 2008. Le principe est simple : les étudiants du monde entier s'inscrivent en ligne pour suivre les cours de leur choix. Gratuitement.

 

Ce dérivé des TICE débarque officiellement en France sur le portail www.france-universite-numerique.fr, inauguré aujourd'hui, sous l'égide du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, pour agréger les cours des universités françaises. Contrairement au portail Universites-numeriques.fr, où les cours sont en libre accès et disponibles à la demande, sur France-Université-Numérique (FUN), une inscription  gratuite  est obligatoire pour accéder aux cours et à son cartable numérique. De plus, les cours se dérouleront selon un calendrier précis et un certificat de fin d'études pourra être délivré si l'internaute le souhaite. 

 

Pour l'heure, 22 MOOC sont prévus dans divers domaines comme l'environnement, le droit, le management, le numérique, la santé, les sciences et sciences humaines. Polytechnique, Sorbone Paris Cité, Mine Télécom, Montpellier 2... comptent parmi la dizaine d'établissements universitaires pilotes du projet.

 

La rentrée universitaire virtuelle aura lieu en janvier prochain, date à laquelle on assistera à une arrivée progressive d'autres cours. Les inscriptions, elles, n'auront lieu qu'à partir du 28 octobre, selon le calendrier du lancement de FUN.

 

Gratuité des cours mais pas des "diplômes"

 

Ne vous attendez donc pas à y trouver des cours immédiatement disponibles comme sur les WebTV pédagogiques. Inscrivez-vous, notez les calendriers des cours qui vous intéressent, puis connectez-vous le jour J pour découvrir votre espace numérique de travail (ENT), où vidéos, textes et autres exercices d'évaluation vous attendront dans votre cartable virtuel. Sans compter les modules d'interaction avec les professeurs.

 

Si les MOOC sont gratuits, il faut, en revanche, débourser quelques euros pour obtenir un "diplôme". Ou plutôt un certificat de validation. Les tarifs varient d'une plate-forme à une autre. Emmanuel Davidenkovff, spécialiste de l'éducation et directeur de rédaction de l'Etudiant, révèle ainsi, sur France Info, qu'un cours validé sur Coursera coûtera 89 dollars. A ce prix-là, acheter 20 cours dans l'année coûterait environ 1500 euros, contre 8000 euros déboursés pour l'inscription annuelle dans une école de commerce.

 

Sur la base de ces estimations, l'obtention d'un certificat coûterait donc environ 62.49 euros (parité du 02.10.2013) par cours. Impossible d'en savoir plus puisque, sauf erreur de ma part, le sujet n'est abordé nulle part sur le portail FUN. Ni non plus sur la page du MOOC gestion de projet, l'un des précurseurs en la matière.

 

Les précurseurs de MOOC en France

 

Si France-Université-Numérique est la première plateforme officielle de MOOC à concourir pour le titre de l'émule de Coursera, force est de constater que le phénomène existait déjà depuis un an dans l'Hexagone. Et pour cause. Les précurseurs de MOOC en France sont l'école d'ingénieurs Centrale de Lille, l'institut Mines-Telecom et le service en ligne iTYPa, à en croire  l'etudiant.lefigaro.fr. Auxquels on peut ajouter le célèbre Site du zéro, récemment rebaptisé OpenClassrooms.

 

Reste à savoir que la mutation pédagogique que suscite l'émergence des MOOC pose d'ores et déjà de nombreuses questions.  Telles la valeur des certificats par rapport aux diplômes traditionnels sur le marché de l'emploi, l'impact à long terme sur l'enseignement traditionnel, la fracture entre les universités... Certaines d'entre elles sont soulevées dans un dossier spécial créé par France cuture : « MOOC : les profs face aux nouveaux cours en ligne».

 

 

 Site : http://www.france-universite-numerique.fr/

 

Autres plateformes de MOOC : http://www.portail-de-la-gratuite.com/ecoles-en-ligne/les-mooc/

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Jean-Paul Debeuret (mercredi, 16 octobre 2013 12:25)

    Vous trouverez ci-dessous un retour d’expérience suite à l’organisation du premier MOOC de l'entrepreneuriat www.passeportpourentreprendre.com par www.tvdesentrepreneurs.com, télévision de formation sur internet qui propose l'accès à 1000 formations enregistrées en vidéo par 300 experts et accessibles par abonnements,
    Pour organiser un MOOC, il faut:
    -des ressources pédagogiques adaptées principalement des contenus en rich media ( vidéo+textes+tableaux) et non des copies de livres mis en ligne
    -une plate forme pour gérer les inscriptions, les relations avec les apprenants, les examens
    -des questionnaires pour faire passer les examens
    -de l'animation au quotidien pour ne pas que les inscrits s'arrêtent en chemin
    En conclusion des investissements relativement lourds que nous n'aurions pas pu mobiliser si www.tvdesentrepreneurs.com, n'avait pas les ressources pédagogiques et l'expérience de la formation à distance.
    Mais cela ne suffit pas:
    -il faut communiquer en amont, convaincre les personnes intéressées à s'inscrire. Dans notre cas cela c'est fait sans le soutien de Pôle Emploi (40% des créateurs sont des chômeurs), sans celui de l'APCE ( sûrement jalouse de n'avoir pût monter ce MOOC) , sans celui de F Pellerin ( qui veut créer une école de l'entrepreneuriat)
    -réussir à trouver un business modèle car par principe un MOOC est gratuit.

    www.passeportpourentreprendre.com a été une réussite: des milliers d'inscrits, des participants satisfaits et une expérience acquise pour les organisateurs qui sera mise à profit dans le futur.
    www.passeportpourentreprendre.com sera réorganisé 4 fois en 2014 et www.tvdesentrepreneurs.com organisera 3 autres MOOCs pour couvrir toute la vie de l'entreprise: www.passeportpourgerer.com, www.passeportpourdevelopper.com, www.passeportpourtransmettre.com

    Apparemment la plate forme FUN sera réservée aux universités. Nous le regrettons. De plus comme le processus sera subventionné il va créer de la concurrence déloyale avec les entreprises privées.