http://www.monde-diplomatique.fr/

Le Monde diplomatique

Quand l'OMS épouse la cause des firmes pharmaceutiques ()
Alors que des épidémies dévastent la planète, peut-on compter sur l'OMS pour répondre au défi de « la santé pour tous » ? L'avidité des grands laboratoires, un des premiers obstacles, n'a guère rencontré d'opposition de la part de l'organisation. / Industrie pharmaceutique, Recherche, Santé - 2002/07 (...) / , , - 2002/07 Architectures
>> Lire la suite

Les confidences de M. Tietmeyer, architecte de l'euro ()
Un entretien dévoile un univers. Lorsque la presse répercute la parole des « décideurs », dont chaque confidence peut faire vaciller les monnaies, on ne prête pas toujours attention à l'énorme somme de non-dits et de presque-suggérés que leurs propos véhiculent. Armés de leur « indépendance » conquise (...) / - 1997/09
>> Lire la suite

Des services publics garants de l'intérêt général ()
Les entreprises et les services publics sont devenus la cible conjuguée des gouvernements européens et de la Commission. « Mauvaise graisse » budgétivore pour M. Alain Juppé, déplorables entraves à la concurrence pour Bruxelles, qui, pourtant, ne ménage pas les deniers des contribuables des Quinze pour (...) / , , - 1996/06
>> Lire la suite

La citoyenneté au bord du gouffre ()
Avec, désormais, trente-cinq millions de chômeurs, les pays industrialisés affrontent un cataclysme qui n'a rien de conjoncturel. Le discours politique — la campagne électorale française le montre clairement — demeure cependant ignorant d'une réalité dont il ne perçoit pas la nouveauté. Président de la (...) / - 1993/03
>> Lire la suite

À nos lecteurs ()
Le numéro d'avril, en kiosques jeudi 2, a été réalisé dans des conditions déterminées par les mesures de confinement. C'est-à-dire en télétravail. Nos locaux se sont vidés, nos discussions, espacées. Sur le plateau du Monde diplomatique, fourmilière d'ordinaire vibrionnante où se pressait toute une équipe (...) / , , - La valise diplomatique
>> Lire la suite

Voyage en terres d'utopie ()
Au fil des siècles, la notion de travail a beaucoup évolué, suscitant, en Occident, de fascinantes utopies. En rappeler quelques-unes peut aider à comprendre mieux l'actualité. Si les penseurs des XVIe et XVIIe siècles s'intéressent davantage à la nature politique de la cité qu'à ses problèmes sociaux, (...) / , - 1993/03
>> Lire la suite

Revenu minimum ou «<small class="fine"> </small>deuxième chèque<small class="fine"> </small>»<small class="fine"> </small>? ()
Un revenu garanti, dissocié du travail, auquel s'ajouterait ou pas un revenu d'activité ? Ou bien un « deuxième chèque » compensant la perte de revenu due à la réduction des horaires ? Deux pistes contre le chômage. Pour amorcer une logique rompant avec des politiques économiques standard, incapables (...) / , - 1993/03
>> Lire la suite

Sur les voies du partage ()
Partager le travail sans perte sensible des revenus de la grande majorité n'est pas une utopie. Mais il faudrait, pour cela, réaffecter plus intelligemment le coût du chômage et repenser le système de protection sociale. Irréaliste, le partage du travail et des revenus ? Mais nous y sommes (...) / , , , - 1993/03
>> Lire la suite

La télévision, les films et la conjoncture ()
« Après les avoir tuées et dépecées, j'aimais manger les parties les plus tendres de mes victimes. » Les yeux fixés sur l'objectif de la caméra, l'assassin Jeffrey Dahmer, « le Boucher du Milwaukee », condamné à perpétuité pour l'assassinat de dix-sept jeunes gens (dont il conservait les têtes dans un (...) / , , - 1993/03
>> Lire la suite

Mutation technologique, stagnation de la pensée ()
Une technique qui s'emballe, une pensée qui fait du surplace, un discours politique qui ronronne tout en se lamentant parce que déferle la masse des chômeurs et des jeunes sans espoir de travailler... Le changement de civilisation en cours appelle une révolution de notre vision du travail. En ces (...) / , , , - 1993/03
>> Lire la suite

De l'irresponsabilité mortelle à la vraie maitrise de la vie ()
« L'essentiel est d'apprendre à rester maître de soi » Goethe. « Notre folie à nous autres est de croire (…) que toute la nature, sans exception, est destinée à nos usages » Fontenelle. Pour faire tout de suite sauter au regard la rupture, une autre citation, après la sage remarque de Goethe et (...) / , - 1989/05
>> Lire la suite

Méfiances des syndicats européens ()
Le mouvement syndical européen, dans lequel coexistent des sensibilités philosophiques et nationales diverses, se trouve confronté à une des plus profondes crises de son histoire. Et reste, en général, très réticent à l'égard du partage du travail. Au sein de la grande majorité des syndicats d'Europe (...) / , - 1993/03
>> Lire la suite

Le Sud en quête d'existence ()
Les projets de partage du travail et des revenus sont conçus par et pour le Nord mais, en instituant le primat du social sur l'économique, ils acquièrent une valeur symbolique dont les peuples du Sud pourraient aussi tirer parti. Quelle signification peuvent bien avoir des projets de partage du (...) / , , - 1993/03
>> Lire la suite

Pourquoi la société salariale a besoin de nouveaux valets ()
Travail précaire, sociétés duales, chômage chronique dans nombre de pays d'Occident et en rapide augmentation dans ceux de l'Est, incertitudes accrues pour l'avenir dans le tiers-monde soumis à la loi d'airain de l'ajustement structurel… Mutations et régressions s'additionnent sans que la pensée (...) / , , , , , - 1990/06
>> Lire la suite

Haïti, l'embargo et la typhoïde ()
Le régime de François Duvalier (« Papa Doc »), auquel succéda son fils Jean-Claude (« Baby Doc ») en avril 1971, fut qualifié, fort à propos, de « kleptocratie ». Leur gestion de l'aide étrangère, dont une bonne part provenait des Etats-Unis, n'échappait pas à cette définition . Après vingt-neuf années de (...) / , - 2003/07 Les limites du capitalisme
>> Lire la suite

Inventer ensemble un «<small class="fine"> </small>protectionnisme altruiste<small class="fine"> </small>» ()
Selon les tenants du libre-échange, l'essor du commerce serait synonyme de progrès pour tous. L'expérience montre au contraire qu'il s'agit d'un moyen pour les puissants d'imposer leurs exigences à l'ensemble de la planète. D'où l'urgence d'un « protectionnisme altruiste » destiné à protéger les (...) / , , , , , - 2000/02
>> Lire la suite

Hold-up sur le médicament ()
La panique suscitée en mars et avril 2003 par l'émergence, en Chine, du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) n'a pas d'équivalent historique. Mais, si l'humanité craint les nouvelles épidémies, les dizaines de millions de morts, évitables, du sida ou de maladies plus communes ne mobilisent guère. Au (...) / , , , - 2003/07 Les limites du capitalisme
>> Lire la suite

Les atouts méprisés de la recherche française ()
Personne, dans la communauté des chercheurs français, ne s'attendait à recevoir une telle gifle. Alors que le chef de l'Etat avait réaffirmé l'objectif d'un accroissement de 50 % du potentiel de recherche français à l'horizon 2010, son gouvernement, arguant des difficultés économiques, annulait des (...) / , - 2003/05 Animalité
>> Lire la suite

Contre-projet pharmaceutique à Romainville ()
La cheminée de la Société française de pénicilline (Sofrapen) — créée après la Libération avec l'argent du plan Marshall, puis rachetée par Gaston Roussel, le fondateur du groupe Roussel-Uclaf (RU) — se dresse toujours au-dessus des 12 hectares du site d'Aventis Pharma à Romainville, aux portes de Paris. (...) / , , - 2003/03 Mauvaises directions
>> Lire la suite

Dans la jungle pharmaceutique ()
Récemment, à Salisbury, dans le Connecticut (Etats-Unis), décédait à l'âge de quatre-vingt-dix ans Anne Sheafe Miller, premier humain à avoir été sauvé, en mars 1942, d'une infection à streptocoques grâce au produit « miracle » d'Alexander Fleming : la pénicilline. Heureux temps ! C'était avant qu'existent (...) / , , , , , - 2001/03
>> Lire la suite