Musique gratuite et légale : Jiwa perd le catalogue de Warner Music

 

12.02.2010

 

L'affaire Jiwa semble sonner le glas de la disparition progressive des sites légaux de musique gratuite.

 

 

Le torchon brûle entre les majors et les sites légaux de musique gratuite. Ces derniers reprochent aux premiers des minimums garantis trop élevés. Une somme d'argent que certains services gratuits ont du mal à payer. Ce qui pousse l'industrie du disque à réviser les clauses contractuelles ou carrément à rompre les partenariats.

 

Le portail musical Jiwa, l'un des concurrents de Deezer, vient d'en faire les frais. Il vient de perdre le droit d'exploiter le catalogue de Warner Music. Résultat : l'écoute des morceaux issus de ce catalogue, autrefois illimitée, se limite désormais à 30 secondes par titre. Une régression contraire à l'objectif visé par les services d'écoute en ligne. Qui est de lutter contre le téléchargement illégal.

 

Du coup, le service en ligne, qui fait partie des rares sites à proposer des MP3 d'une excellente qualité d'écoute, se trouve acculé à demander la solidarité des internautes pour renflouer ses caisses. "L'accès à Jiwa reste gratuit et illimité, mais vous pouvez nous soutenir en devenant "Jiwa Addict". Envoyez un simple SMS surtaxé ou appelez un numéro surtaxé, et la mention "Jiwa Addict" figurera sur la page de votre profil, et nous vous réserverons à l'avenir des surprises et des goodies en avant-première", lit-on en accédant au site.

 

L'affaire Jiwa semble en tout cas augurer la disparition progressive des services gratuits de musique légale. C'est d'autant plus inquiétant qu'iMeem, un service similaire référencé dans cet annuaire, a déjà disparu, faute de rentabilité.

 

>> En savoir +

 

Le PDG de Warner Music déclare préférer les services payants

 

13.02.2010.

 

Mes inquiétudes se confirment. Warner Music ne veut plus signer de nouveaux accords avec les sites légaux de streaming gratuit. Son PDG leur préfère les services payants. Il a déclaré que " l'écoute gratuite en ligne n'était pas une bonne chose pour l'industrie de la musique et que, en ce qui concerne Warner [...], il n'y aura[it] plus de négociations avec de tels services pour mettre les catalogues à la disposition des internautes".

 

On n'est pas loin de la fin programmée du modèle de l'écoute gratuite en ligne.

 

>> En savoir +

 

>> Et +

 

 

« Jiwa ferme, la faute aux majors et au piratage

04.08.2010

 

 

» Le service d’écoute musicale gratuit est en cessation de paiement depuis juillet. Affaibli par le piratage et les exigences des majors, Jiwa n’aura jamais trouvé le bon modèle économique. »

 

>> Lire la suite.

Bookmark and Share

Écrire commentaire

Commentaires : 0